villebeton_EDITION_EVEZARD_CLICHE_COEURET_R

Château du XVIIIème siècle, situé à Le Mée, à l'emplacement d'une ancienne demeure, dont il reste des vestiges des fondations des deux tours.

 

Le château de Villebeton (propriété privée) a été reconstruit au 18e siècle, sur l'emplacement d'une ancienne demeure. Ce château se nomma Vilebetun en 1188, puis Villarebeton en 1193 (charte de l’abbaye de Bonneval), Villerbeton en 1196 (charte de la léproserie du Grand-Beaulieu. En 1200, il se nomma Vilebeton (charte du prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre.

Il présente un plan en L. Le corps principal, rectangulaire, est flanqué sur son élévation occidentale de deux tours circulaires vestiges de l'ancienne demeure. Cet édifice a été fort peu modifié au cours des 19e et 20e siècles, comme en témoignent deux gravures datées de 1774 réalisées par le propriétaire, M. de Meaussé. C'est au cours du premier tiers du 19e siècle que la chapelle fut élevée dans le parc à l'est du château et que les bâtiments des communs furent remaniés. Les volumes extérieurs ont été conservés. Les extérieurs peuvent se visiter lors des journées du Patrimoine.
Le roi Louis XI séjourna au château de Villebéton, du mardi 21 au mercredi 22 août 1481. Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, tome XI, p.216, Librairie Renouard, Paris 1909.
Le château, les façades et toitures des communs ; chapelle: inscription aux monuments historiques par arrêté du 2 janvier 1995

Nous contacter
1000 caractères restants