st hilaire 2RVers 1042 ou 1043, l'église donnée par Gannelon de Montigny à la puissante abbaye de Marmoutier devint un prieuré et fut sans doute reconstruite comme c'était alors l'usage.

Mais en bon argentier qu'il était, Gannelon se réserva pour sa vie durant la moitié des revenus qu'elle rapportait. Henri 1er roi de France, ratifia cette donation qui se perpétua jusqu'en 1492. Les murs de la nef, construits en moellons de st hilaireRsilex avec enduit alvéolé, remontent à cette époque.

Le côté sud est éclairé par deux étroites fenêtres romanes, celles du nord ont été agrandies postérieurement et une corniche portée par des corbeaux assez frustes, souligne la base du toit. Notons également, au nord, une porte romane murée qui faisait communiquer l'église avec un bâtiment dont subsistent des traces d'arrachement. Au début du XVIème siècle, un vaste chœur rectangulaire remplaça une abside romane vraisemblablement hé micirculaire. Il est éclairé par deux fenêtres, une au nord et l'autre au sud, et par une large verrière à deux meneaux, partiellement murée, dans le pignon oriental. L'ensemble du monument, qui renferme plusieurs œuvres d'art, est couvert d'une voûte lambrissée avec entraits et poinçons apparents.

Quelques photos de St Hilaire sur Yerre

Nous contacter
1000 caractères restants