Envie de nature et de calme, à quelques heures de Paris seulement ? Partez pour le Perche et les bords de Loire, dans la petite ville du Cloyes-sur-le-Loir. Avec ses parcs, sa verdure et ses rives ensoleillées, c’est l’endroit idéal pour un week-end au calme. Alors partez découvrir cette ville touristique sur la route des châteaux de la Loire… Vous ne voudrez plus rentrer !  

La nature à deux heures de Paris ?

Baignée par les rives de la Loire, c’est une petite ville au cadre romantique et bucolique que vous vous apprêtez à découvrir. Désignée Ville Fleurie et étape de la route vers Saint-Jacques de Compostelle, Cloyes-sur-le Loir est un endroit magnifique, ou le calme règne. Située au carrefour de la Beauce et du Perche, elle est idéale pour profiter de la nature à quelques heures seulement de Paris.

Accessible en train (avec sa gare SNCF) et en voiture (par la RN10), elle est parfaite pour tous les citadins ayant besoin de campagne pour un week-end… ou plus ! Grâce à ses maisons d’hôtels, à ses hôtels très typiques de la région et même à ses campings, vous pourrez vous reposer au calme et vous réveiller au son du chant des oiseaux.

Une histoire très riche dans ce petit village

cloyes

Si depuis 2017, la ville a été intégrée à une plus grosse commune, Cloyes-les-trois-rivières, il faut savoir que les premières traces de ses origines ont été retrouvées… au Moyen-Âge ! Les premières mentions qui ont été faites de son existence remontent en effet au début du XIIème siècle. A cette époque, et plus particulièrement en 1115, saint Bernard de Ponthieu, un religieux et ancien ermite, gagne la confiance du comte de la région Rotrou III. Il fait construire l’Abbaye de la Sainte-Trinité de Tiron dans le Perche. A seulement quelques kilomètres de ce qui est aujourd’hui devenu Cloyes-sur-le-Loir !

Il transforme ensuite ce petit coin de campagne en véritable lieu spirituel : des centaines de prieurés et d’abbayes vont fleurir dans toute la région et même à l’étranger. Celle de Cloyes-sur-le-Loir est bâtie et commence à servir d’étape aux pèlerins sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Quelques siècles plus tard, en 1545, elle devient officiellement une ville, grâce à François Ier.

 Cloyes-sur-le-Loir, inspiration des écrivains

Au début du XIXème siècle, Émile Zola fait un petit tour dans la région et s’en inspire pour écrire son roman La Terre. Inclus dans la série des Rougon-Macquart, celui-ci décrit un monde paysan sans foi ni loi. Choquant pour l’époque, il a longtemps été controversé. Mais vous ne serez pas étonnés de voir un parc au nom de l’écrivain à Cloyes-sur-le-Loir !

Autre moment important de l’histoire de la ville, l’arrivée des réfugiés espagnols. En 1939, en effet, de nombreux ibériques fuient la guerre d’Espagne et migrent jusqu’en Eure-et-Loir. Accueillis avec méfiance, ils sont tout de même accueillis et répartis dans les nombreux villages de la région. Les hommes sont désarmés et emprisonnés, mais les femmes et les enfants sont logés et nourris. À la fin de la guerre, la plupart d’entre eux rentrent chez eux, mais ils sont environ un millier à décider de rester.

 Cloyes-sur-le-Loir… ou Cloyes-les-trois-rivières ?

Si avant 2017, Cloyes-sur-Le Loir était une petite ville, de moins de 3000 habitants (on en comptait presque 2800 en 2014), elle fait aujourd’hui partie de la nouvelle commune de Cloyes-les-trois-rivières, qui compte 5600 habitants. Rassemblant les anciens villages d’Autheuil, Charray, Douy, la Ferté-Villeneuil, Le Mée, Montigny-le-Gannelon, Romilly-sur-Aigre et Saint-Hilaire-sur-Yerre, la ville est aujourd’hui plus dévelopée et propose de nombreuses activités.

Mais Cloyes-sur-le-Loir, resté le chef-lieu de cette nouvelle commune, a gardé son apparence de village tranquille et calme, tout en continuant de développer la partie touristique. Aujourd’hui, on y trouve de nombreux hôtels et la municipalité y organise plusieurs festivals par an. De quoi se développer tranquillement !

 Une économie tournée vers le tourisme

Petite ville de moins de 3000 habitants, Cloyes sur le Loir ne cesse néanmoins de développer son côté touristique. Ville étape sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, elle est également au cœur des fameux Châteaux de la Loire. Avec sa nature luxuriante, ses parcs et cours d’eau mais également ses châteaux, elle propose à ses visiteurs une balade inédite dans la campagne.

 Le parc Emile-Zola est d’ailleurs l’une des fiertés de la ville, avec ses jeux pour enfants entourés d’arbres et de plaines. Profitez également des bords de Loire : une passerelle bucolique vous amènera sur la rive opposée et vous pourrez y voir de nombreux petits chalets.

Des visites et expositions sont très souvent organisées par la municipalité sur des thèmes divers. Mettant la culture et la nature en exergue à travers des festivals ou des salons, celles-ci amènent encore plus de monde dans ce joli coin de verdure. Si vous voulez participer aux évènements de la région, vous pourrez d’ailleurs dormir dans l’une des nombreuses auberges de la région.

Enfin, Les amateurs de pêche sont également servis, avec des endroits qui leur sont dédiés. Dans cette ville presque posée sur l’affluent de la Loire, c’est une activité qui se développe et attire les connaisseurs.